Cette année au Festival de Saint-Denis nous célébrons les 50 ans d’une démarche originale : celle d’associer dans la programmation Valery Gergiev à David Bowie.

Cette démarche affirmée depuis les débuts permet de proposer les Gurrelieder avec Esa-Pekka Salonen et une programmation autour de Nelson Mandela et de l’Afrique du Sud.
Ce ne sont pas deux extrêmes, ce sont deux composantes du Festival de Saint-Denis qui correspondent à la Ville et au territoire et à ma vision de la musique : décloisonnée et partagée.

Cette année, pour les 50 ans, nous continuons la collaboration avec Sir John Eliot Gardiner et les deux orchestres de Radio France dirigés par leurs directeurs musicaux, Emmanuel Krivine et Mikko Franck.

En complément de ces grandes formes à l’image de ce monument où depuis le 12e siècle la musique a toujours trouvé sa place, les concerts à la Légion d’Honneur permettent une intimité de la musique et une proximité avec les artistes.

Saint-Denis c’est aussi un public local et international, fidèle depuis 50 ans.
Tous nos efforts tendent à élargir ce public, à lui faire partager patrimoine et création et nous savons que les grands chefs et tous les musiciens qui viennent au Festival sont sensibles à cette diversité du public.

Cet anniversaire est une fête et nous vous invitons à le célébrer avec nous !

 

Nathalie Rappaport
Directrice du Festival de Saint-Denis