Mécénat individuel

Thomas Dunford

Thomas Dunford découvre le luth à l’âge de 9 ans grâce à sa première professeure Claire Antonini. Il termine ses études en 2006 au CNSM de Paris, où il obtient un Premier Prix dans la classe de Charles-Edouard Fantin.
Thomas continue ses études à la Schola Cantorum de Bâle avec Hopkinson Smith et participe à plusieurs masterclasses de Rolf Lislevand et Julian Bream.

De septembre 2003 à janvier 2005, il fait ses premiers pas sur scène dans le rôle du joueur de luth dans La Nuit des Rois de Shakespeare à la Comédie-Française. Depuis, Thomas a joué en récital au Carnegie Hall de New York, au Wigmore Hall de Londres, au Kennedy Center de Washington…

Il a joué dans de nombreux pays tels que l’Angleterre, l’Ecosse, l’Irlande, l’Espagne, l’Allemagne, l’Autriche, la Norvège, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse, la Pologne, la Hongrie, la Roumanie, l’Estonie, la République Tchèque, le Brésil, la Colombie, le Chili, le Mexique, les Etats-Unis, Israël, la Chine, le Japon et l’Inde.

Son premier CD solo Lachrimae, enregistré avec le label français Alpha en 2012, fut unanimement acclamé par la critique et remporta le prix Caecilia de 2013, le BBC magazine le qualifiant même d’« Eric Clapton du luth ». Son second disque, Labirinto d’Amore, avec la mezzo-soprano Anna Reinhold, reçut un Choc du magazine Classica.Sa conséquente discographie inclut le répertoire de John Dowland; 4 CD avec la Cappella Mediterranea, comprenant la musique de Barbara Strozzi, les oeuvres Il Diluvio Universale et Nabucco de Falvetti et une oeuvre de Zamponi ; des airs de Haendel avec Chris Perves ou Anna Prohaska, les Madrigaux de Monteverdi, les Leçons des Ténèbres de Charpentier et de Couperin, les Concerts Royaux de Couperin ; la Messe en si de Bach et Trauerode avec Pygmalion …

Thomas Dunford est très demandé et joue de plusieurs instruments à cordes pincées anciens avec les ensembles Les Arts Florissants, Akadêmia, Amarilis, Les Ambassadeurs, Arcangelo, La Cappella Mediterranea, Capriccio Stravagante, Le Centre de Musique Baroque de Versailles, La Chapelle Rhénane, Clématis, Collegium Vocale Gent, Le Concert Spirituel, Le Concert d’Astrée, A 2 Violes Esgales, The English Baroque Soloists, The English Concert, l’Ensemble Baroque de Limoges, la Fenice, Les Folies Françaises, the Irish Baroque Orchestra, Marsyas, Les Musiciens du Louvre, Les Musiciens du Paradis, Les Musiciens de Saint-Julien, Les Ombres, Pierre Robert, Pygmalion, La Sainte Folie Fantastique, Scherzi Musicali, La Serenissima, Les Siècles, the Scottish Chamber Orchestra, La Symphonie du Marais…

Il s’intéresse à une vaste variété de genres musicaux, entre autres le jazz, et collabore pour des projets de musique de chambre avec les chefs et solistes Paul Agnew, Leonardo Garcia Alarcón, Nicola Benedetti, Keyvan Chemirani, William Christie, Jonathan Cohen, Christophe Coin, Iestyn Davies, John Eliot Gardiner, Bobby McFerrin, Philippe Herreweghe, Monica Hugget, Alexis Kosenko, François Lazarévitch, Anne-Sophie von Otter, Anna Prohaska, Hugo Reyne, Anna Reinhold, Jean Rondeau, Skip Sempé, Jean Tubéry…