Mécénat individuel

Speranza Scappucci

Diplômée de la Julliard School et du Conservatoire di Santa Cecilia de Rome, la chef d’orchestre italienne Speranza Scappucci a récemment dirigé une nouvelle production de Jerusalem (Verdi) à l’Opéra Royal de Wallonie, Cosí fan tutte à l’Opéra de Rome, le Turc en Italie (Rossini) à Pesaro, La Bohème à l’Opéra de Los Angeles, La Cenerentola à Washington et Turin, une nouvelle production de la Fille du Régiment à l’Opéra de Santa Fé, le Stabat Mater de Pergolèse à Florence, ainsi qu’une série de concerts de La Somnambula au Lincoln Center (production Julliard School et MET Lindemann). Elle a également donné Don Giovanni à l’Opéra National de Finlande, Norma à Lisbonne et la Traviata au Macerata Opera Festival ainsi que des concerts avec l’Orchestre Philharmonique de la radio hollandaise au Concertgebouw, un concert de gala au Palais des Festivals de Baden-Baden et des programmes symphoniques en Italie.
Elle a par ailleurs fait des débuts remarqués à l’Opéra de Vienne avec La Traviata et La Cenerentola, et a ouvert la saison 2017 du Wiener Opernball avec le Wiener Staatsoper Orchestra. Cette saison, on retrouve Speranza Scappucci à l’Opernhaus Zurich avec La Fille du Régiment ; au Liceu de Barcelone avec Attila ; à l’Opéra Royal de Wallonie avec Manon Lescaut et Carmen ; à l’Opéra de Rome avec La Somnambule ; au Wiener Staatsoper avec La Bohème et à Turin avec Les noces de Figaro. Elle donne par ailleurs des concerts à Baden-Baden, Francfort, Bratislava et Moscou, ainsi que des programmes symphoniques avec le St Luke Orchestra et le Julliard Orchestra à New-York.
En 2013 elle sort son 1er album chez Warner Classics : des airs mozartiens interprétés par la soprano Marina Rebeka et le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra. Elle enregistre en 2016 un album avec le ténor Saimir Pirgu et l’Orchestra del Maggio Musicale Fiorentino chez Opus Arte.
Pour la saison 2017/2018, Speranza Scappucci est nommée Chef principale de l’Opéra Royal de Wallonie.