Mécénat individuel

Marianna Pizzolato

Marianna Pizzolato fait ses études au Conservatoire Bellini de Palerme. Particulièrement à l’aise dans le répertoire de Rossini, Marianna Pizzolato débute en 2003 au festival d’opéra Rossini à Pesaro, dans le rôle de Marchesa Melibea dans Il viaggio a Reims, devenant rapidement une des artistes-phares du Festival : on la retrouve en 2004 dans le rôle-titre de Tancrède, en 2007 dans L’Italiana a Algeri, en 2008 dans Ermione, en 2009 dans Zelmira. Elle débute dans La Cenerentola en 2010 et l’année suivante dans le rôle de Rosine dans Il barbiere di Siviglia.

Elle est invitée pour La Cenerentola à l’opéra national du pays de Galles en 2007 sous la baguette de Carlo Rizzi ; Il barbière di Siviglia en 2008 avec Michele Mariotti, puis à nouveau en 2014 au Teatro San Carlo de Naples avec Bruno Campanella ; L’Italiana a Alger en 2009 à Santiago de Chili, en 2012 au Tetro Comunale de Bologne sous la direction de Paolo Olmi, et en 2013 à Liège, à nouveau avec Bruno Campanella ; la Cenerentola en 2012 à Paris sous la baguette de Riccardo Frizza et en 2014 à Séville avec Giacomo Sagripanti.

En 2013, elle fait ses débuts aux Etats-Unis dans le rôle de Malcolm dans La Donna del Lago à l’opéra de Santa Fe. La même année, Marianna Pizzolato débute dans le répertoire verdien avec le rôle de Fenena dans Nabucco, qu’elle chante en compagnie de Placido Domingo au Royal Opera House.

En 2009, Lorin Maazel la dirige dans le rôle de Suzuki(Madame Butterfly). En 2010, elle participe à la reprise de la production de Giorgio Strehler de Cosi fan tutte au Teatro San Carlo de Naples.

En concert, Marianna Pizzolato chante la Petite Messe Solennelle de Rossini à Prague avec Alberto Zedda, à Naples avec Maurizio Benini et à Lucerne avec l’Orchestre Symphonique de la Radio bavaroise dirigé par Howard Arman ; avec Sir Antonio Pappano, elle chante le Stabat Mater de Pergolèse et celui de Rossini au Festival de Salzbourg, ainsi que le Requiem de Mozart à l’Accademia di Santa Cecilia de Rome ; elle participe à la production de la Missa Solemnis de Beethoven sous la direction de Gianluigi Gelmetti à Palerme ; avec Riccardo Muti, elle chante la Messe Solennelle de Cherubini et Les Vêpres de Mozart à Ravenne.

En 2013, à Turin, elle fait partie des solistes du Requiem de Verdi avec l’Orchestre Symphonique de la RAI dirigépar Juraj Valčuha. Elle chante Giovanna d’Arco de Rossini à Pesaro et Florence sous la direction de Michele Mariotti.

En 2016, elle chante Isabella (L’Italiana in Algeri) à l’Opéra de Florence et au Capitole et reprend le rôle-titre de Tancrède à Santiago, puis celui d’Hedwige dans Guillaume Tell au Met, sous la direction Fabio Luisi et mis en scène par Pierre Audi.

En 2017, Marianna Pizzolato participe à la tournée mondiale à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de Monteverdi aux côtés de Sir John Eliot Gardiner. Elle y interprète les rôles de Penelope (Il Ritorno di Ulisse in Patria) et d’Ottavia (L’incoronazione di Poppea) à Bristol, Venise, Salzbourg, Edimbourgh, Lucerne, Berlin, Paris, Chicago and New York.

Elle chante la Symphonie n°9 de Beethoven au Festival de Saint-Denis en 2016 sous la direction de Michele Mariotti, avec l’Orchestre National de France.