Mécénat individuel

Le Balcon

Le Balcon, fondé en 2008, est un orchestre sonorisé à géométrie variable, composé de chanteurs solistes, d’une trentaine d’instrumentistes, des compositeurs, d’ingénieurs du son, et qui s’entoure de vidéastes, metteurs en scène et chorégraphes. Le choix d’être sonorisé est à mettre en lien avec leur vision du spectacle musical qui doit être une expérience saisissante et radicale pour les spectateurs.

Sous l’impulsion de ses fondateurs Maxime Pascal, Florent Derex, Juan-Pablo Carreño, Pedro Garcia-Velasquez et Alphonse Cemin, le Balcon affirme la volonté de parcourir le répertoire vocal scénique (en particulier l’opéra) en se libérant de tendances trop directives. C’est ce qui l’a amené à réaliser une version française et sonorisée du Pierrot Lunaire de Schönberg avec la soprano Julie Fuchs. Et à donner, avec la participation de Pierre Boulez et de la Fondation Singer-Polignac, la première version sonorisée du Marteau sans Maître.

Les opéras de Stockhausen, à l’esthétique très spectaculaire, tiennent une place toute particulière dans son répertoire. Il a notamment donné à entendre à Paris plusieurs scènes du cycle Licht comme le Requiem de Lucifer ou le Voyage de Michael autour de la Terre. L’ensemble entre en 2013 en résidence au Théâtre de l’Athénée-Louis-Jouvet, où il donne l’opéra Ariadne auf Naxos (Strauss) mis en scène par Benjamin Lazar. Elle se poursuit avec trois spectacles en 2014 dont l’opéra Le Balcon de Peter Eötvös sur le livret de Jean Genet. Dans le cadre de sa résidence au Festival de Saint – Denis en 2015 et 2016, Le Balcon a participé à des concerts quartier et des concerts scolaires, a conçu une version sonorisée et spatialisée des Vêpres de Monteverdi et a proposé en 2016 le Samedi de Lumière de Stockhausen dans la Basilique.

Le Balcon reçoit pour l’ensemble de son travail le soutien de la Fondation Orange pour l’art vocal, son principal mécène depuis 2012 ainsi que celui de la Fondation Singer-Polignac, présente depuis ses débuts.