Mécénat individuel

Jean Rondeau

A 21 ans seulement, Jean Rondeau se voit décerner le Premier Prix du Concours International de Clavecin de Bruges (Musica Antiqua Festival, 2012) ainsi que le Prix de EUBO Development Trust, attribué au plus jeune et prometteur musicien de l’Union Européenne. La même année, il est également lauréat du Concours International de Clavecin du Printemps de Prague (64e Festival) dont il obtient le 2e Prix ainsi que le Prix de la meilleure interprétation de la pièce contemporaine écrite pour ce concours.

En 2013, il obtient aussi le Prix Jeune Soliste des Radios Francophones Publiques. Il obtient également la « Révélation » soliste instrumental aux Victoires de la Musique Classique en janvier 2015.
D’abord élève en clavecin de Blandine Verlet pendant plus de dix ans, Jean Rondeau s’est formé en basse continue, en orgue, en piano, en jazz et improvisation, en écriture, et en direction de chœur et d’orchestre. Il étudie au CNSM de Paris ainsi qu’à la Guildhall School de Londres. Il y obtient ses prix de clavecin et basse continue.

En solo, musique de chambre ou orchestre, Jean Rondeau a eu la chance de se produire fréquemment dans toute l’Europe, ses plus grandes capitales et ses grands festivals, ainsi qu’en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada).
Il se produit également plus spécifiquement avec « Note Forget » (vainqueur des Trophées du Sunside 2012), groupe dont il est membre fondateur où sont jouées ses compositions, dans un univers plus orienté vers le jazz, ainsi que « Nevermind » (prix du Festival de musique ancienne d’Utrecht), groupe dont il est membre fondateur et dans lequel le répertoire s’oriente principalement vers la musique de chambre baroque du XVIIIe siècle.

Artiste passionné et curieux, Jean Rondeau partage ainsi son temps entre baroque, classique et jazz, qu’il aime assaisonner de philosophie et de pédagogie, pour toujours explorer davantage les rapports entre toutes les cultures musicales. Et pour faire vivre les mots d’ordre de ses grands maîtres, valeurs fondatrices que sont l’écoute et le silence.
En février 2016, Jean Rondeau sort son CD Vertigo (Warner Classics) consacré à Rameau et Royer.

Jean Rondeau s’est produit en 2015 à Saint-Ouen dans le cadre du Festival Métis dans un programme éclectique « From Bach to Brad », et en 2016, au Festival de Saint-Denis avec Sandrine Piau et Thomas Dunford (Tormenti di Amore). On le retrouve en 2017 d’abord sur Métis, pour un concert aux côtés de Thomas Dunford et Keyvan Chemirani, puis dans la chapelle de la Légion d’Honneur, seul au clavecin avec les Variations Goldberg.