Mécénat individuel

Béatrice Muthelet

Béatrice Muthelet a commencé la musique en étudiant le violon au Conservatoire de Versailles. Ce n’est qu’à l’âge de 19 ans, après avoir passé quelque temps à travailler avec Haïm Taub en Israël, qu’elle a décidé de se consacrer à l’alto. Une bourse lui a alors permis d’aller parfaire sa formation à New York, où elle est devenue l’unique altiste de la classe de Pinchas Zukerman à la Manhattan School of Music. De retour en Europe, elle est entrée à l’Académie Karajan des Berliner Philharmoniker, dont elle a fait partie jusqu’en 1999.

Elle est actuellement premier alto du Mahler Chamber Orchestra et l’on peut régulièrement l’entendre en tant que premier alto invité avec des orchestres comme la Deutsche Kammerphilharmonie ou l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig. Elle fait en outre partie des membres fondateurs de l’Orchestre du Festival de Lucerne, créé par Claudio Abbado. En tant que musicienne de chambre, Béatrice Muthelet est fréquemment à l’affiche de festivals aussi prestigieux que le Festival d’Aix-en-Provence, le Festival de Bel-Air, le Festival de Saint-Denis, le Verbier Festival, le Festival de Berlin, le Festival de Heimbach, le Festival de Lucerne, le Festival d’Édimbourg, la Schubertiade de Schwarzenberg, le Festival de Delft ou le Festival de Pise. Ses principaux partenaires se nomment Lars Vogt, Hélène Grimaud, Bruno Canino, Sarah Chang, Joshua Bell, Viktoria Mullova, Isabelle van Keulen, Kolja Blacher, Gérard Caussé, Wolfram Christ, Emmanuel Pahud, Paul Meyer, Steven Isserlis, Clemens Hagen et Alois Posch.

Avec le quatuor à cordes qu’elle a créé en 2001 avec Renaud Capuçon, Gautier Capuçon et Aki Saulière, Béatrice Muthelet a notamment enregistré Le Carnaval des animaux et le Septuor de Saint-Saëns pour Virgin Classics. Elle a également participé à l’enregistrement du Quintette à
cordes en
sol de Mozart et de la Symphonie de chambre op. 9 de Schönberg avec Christian Tetzlaff et Boris Pergamenchikov (EMI).