Mécénat individuel

Alexander Vinogradov

Né à Moscou, Alexander Vinogradov fait ses débuts au Théâtre du Bolchoï à 21 ans dans le rôle d’Oroveso dans Norma de Bellini. Il a travaillé aux côtés de Gustavo Dudamel, Daniel Barenboïm, Kent Nagano, Vladimir Jurowski, Lorin Maazel, Mariss Jansons, Placido Domingo, Valéry Gergiev, Philipe Jordan, Yuri Temirkanov, Vassily Petrenko, Helmut Rilling, Zubin Mehta et Myung-Whun-Chung ; il est également lauréat de nombreux concours.
Cette saison, il a chanté Escamillo dans Carmen à la Fenice, Sparafucile dans Rigoletto et Sarastro dans La Flûte enchantée au Teatro Regio de Turin ; da Silva dans Ernani à l’Opéra de Monte-Carlo, Faust à l’Opéra d’Atlanta, un concert consacré aux Airs de Strauss avec Nicolas Znaider et le Hallé Orchestra, ainsi que les Cloches de Rachmaninov à Berlin.
Prochainement Alexander Vinogradov sera Gualtiero dans une nouvelle production de Guillaume Tell de Rossini et Escamillo dans Carmen au Covent Garden à Londres. La saison dernière, il a chanté la Messe glagolitique avec Sir Mark Elder et l’Orchestre Hallé à San Sebastian, la 13e Symphonie de Chostakovitch à l’Opéra de Paris avec Philipe Jordan , la 14e symphonie de Chostakovitch avec Vassily Petrenko et l’Orchestre Philharmonique de Liverpool, la 9e symphonie de Beethoven avec le Pittsburgh Symphony Orchestra, le Chant des forêts de Chostakovitch avec la Fundation Principe de Asturias, Don Carlo et Eugène Onéguine au Teatro Regio de Turin.
Alexander Vinogradov a été invité au Festival de Ravenne, à l’Opéra de Santa Fe, ainsi qu’au Hollywood Bowl et aux Arènes de Vérone. Il s’est produit avec le Simon Bolivar Youth Orchestra, le Chicago Symphony, l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre Philharmonique de la Scala, le Los Angeles Philharmonique, l’Orchestre National Russe, le Baltimore Symphony Orchestra.
Alexander Vinogradov vit actuellement à Berlin, où il enseigne le chant au Conservatoire de musique Hanns Eisler.

Alexander Vinogradov est récement venu au Festival de Saint-Denis, en 2014, dans le Stabat Mater de Dvorak dirigé par Jakub Hrusa.